Quelle quantité d’alcool pour 50 personnes ?

COMBIEN DE VIN POUVEZ-VOUS BOIRE ?

Le vin nous plaît, il nous met de bonne humeur, nous tient compagnie et améliore généralement la qualité d’un déjeuner ou d’un dîner. Mais combien pouvons-nous boire ? Et comment ? Commençons par dire, à propos de la quantité, que la recherche scientifique la plus fiable converge sur un point : le seuil limite, qu’il faut essayer de ne pas dépasser, est celui de deux verres par jour pour les hommes et d’un verre par jour pour les femmes . De cette façon, avec une consommation modérée d’alcool, on évite le premier risque d’excès de vin : la prise de poids.

L’Institut Pharmacologique Mario Negri de Milan a réalisé l’étude la plus complète sur les risques, en relation avec les différents types de cancer, d’une consommation excessive d’alcool, une recherche qui a duré 18 ans et qui a impliqué jusqu’à 5 700 personnes . Quelles en sont les conclusions ? Dans la limite des 2 verres, les pourcentages de risque de 13 types de tumeurs (y compris l’estomac, le pancréas, le colorectal, la prostate, le sein, etc.), alors qu’une fois que vous avez franchi le seuil des 3 verres, le danger augmente entre 20 et 30% . Le seuil dont nous avons parlé est donc confirmé : 2 lunettes pour hommes et 1 pour femme.

A lire aussi : Qu'est-ce qu'un hommage ?

Une fois le toit éclairci, pour éviter de s’approcher, sans renoncer au plaisir du vin, il suffit de suivre ces 10 conseils simples , qui concernent plutôt nos modes de vie. Comme toujours, la santé est faite d’équilibres : si nous buvons quelque chose de plus, nous pourrons alors réparer très rapidement avec une augmentation minime de la gymnastique quotidienne, même celle qui provient d’une balade très banale.

A découvrir également : Quelle est la différence entre le mariage et le PACS ?

LISEZ AUSSI : La vinothérapie, tous les bienfaits pour la peau. Du masque anti-âge aux cosmétiques bricolage

DOSES RECOMMANDÉES

Activité physique tous les jours. Pour avoir une idée de l’importance, même par rapport au plaisir de boire du vin, n’oubliez pas qu’il ne faut que 30 à 40 minutes d’activité physique pour se débarrasser d’un verre de vin. Si vous nagez, ce temps est réduit de moitié. Une autre source d’élimination est le yoga : 10 minutes d’activité vous permettent de vous débarrasser du contenu d’une petite bière.

Modération, pas de règles trop strictes. « Vous buvez de l’eau et appréciez le vin », est le dicton populaire qui, comme cela arrive souvent, n’est pas faux. Il n’est pas nécessaire de faire preuve d’alarmisme ou de diaboliser la boisson la plus populaire sur les tables de notre pays. Au lieu d’être rigide et d’éviter complètement sa consommation, il convient de rappeler que boire du vin avec modération ne fait pas de mal, mais au contraire, cela peut nous permettre de compléter notre alimentation avec des polyphénols, très utiles pour protéger le système cardio circulatoire. Le vin rouge Il contient surtout des phytoestrogènes qui aident à réduire les bouffées de chaleur typiques de la ménopause. Par conséquent, dans les limites des doses recommandées, soyez calme et dégustez du bon vin. En modération.

Boissons équilibrantes. Si vous mélangez de l’alcool, par exemple, commencez par une bière, puis passez au vin, il est très probable que vous dépassiez le seuil dans un court laps de temps. Pour avoir une idée concrète du toit, et donc de l’équilibre de vos boissons, commencez par cette mesure : l’unité d’alcool, qui correspond à environ 12 grammes d’éthanol. Un verre de 125 ml de vin de repas à 11 degrés correspond à une unité alcoolique, si vous montez à 13 degrés, l’unité d’alcool devient 1,1. Il a la même valeur qu’une canette de bière de 330 ml, un verre d’apéritif alcoolisé de 75 ml (20 degrés). La grappa, le cognac, la vodka (40 degrés), à la dose d’un coup de 40 ml, valent 1,1 unité d’alcool. La consommation modérée et responsable ne doit pas dépasser les seuils de 2 à 3 unités d’alcool pour les hommes et de 1 à 2 unités d’alcool pour les femmes . Maintenant que vous savez tout sur le poids spécifique de votre consommation d’alcool, vous pouvez le faire en toute liberté. Mais aussi avec prise de conscience.

Évitez les collations après les heures de bureau Dans cette habitude fréquente, le risque d’excès est caché. La collation en dehors du repas, en fait, traîne la boisson derrière, presque automatiquement. Du vin, de la bière ou quelque chose de plus lourd. Et c’est aussi un moyen de mettre votre alimentation hors de la route. Évitez-le, si ce n’est pas vraiment nécessaire et s’il n’y a pas d’occasion très spéciale de le faire.

Évitez d’utiliser trop de cocktails. Comme nous le savons, les cocktails sont les boissons préférées pour un apéritif entre amis. Ils ont généralement un goût sucré, fruité, agréable. Ils sont parfaits pour accompagner les apéritifs et les amuse-gueules. Avec le risque réel que, comme nous le taquinons, vous en faites trop avec la quantité d’alcool et, par conséquent, avec les calories. Comment résoudre le problème ? Essayez toujours de garder à l’esprit que tous les cocktails ne sont pas identiques et préférez les versions aigres ou un spritz . Vous pouvez également replier sur un bon verre de vin blanc. Évitez autant que possible les cocktails à base de liqueurs à la crème.

Avoir un minimum de discipline. La discipline est fondamentale en tout, d’autant plus dans le respect d’une alimentation équilibrée et attentive au bien-être. Il n’est pas nécessaire de faire face à des privations sévères qui rendent difficile la vie avec les autres et la convivialité, simplement pour accorder plus d’attention à la consommation de boissons alcoolisées. Le problème se fait sentir, à tel point qu’aux États-Unis, la FDA, organisme public qui réglemente la santé publique en matière d’alimentation et de drogue, a forcé les restaurateurs et les directeurs de restaurant à expliquer sur le menu la teneur en calories des boissons. La solution ? Renseignez-vous et vivez conscient.

POUR EN SAVOIR PLUS : Ne gaspillez pas votre santé, les règles pour une vie saine dans ce livre

VIN ET SANTÉ

Observez la balance. Un gramme d’alcool fournit 7 calories , soit plus d’un gramme de sucre et de protéines, ce qui en fournit 4, et moins d’un gramme de matières grasses, ce qui en fournit 9. Une rumeur courante est que le vin est en train d’engraisser, mais c’est une conséquence indirecte de sa consommation. Pourquoi ? Les calories contenues dans un verre de vin sont d’abord utilisées par l’organisme, ce qui permet d’économiser celles provenant des glucides, des lipides et des protéines. De plus, l’alcool ralentit l’assimilation du sucre, qui est la principale nourriture du travail musculaire, ce qui facilite l’accumulation de calories excédentaires qui ne sont pas éliminées. Le conseil est donc de ne pas perdre de vue le poids sur la balance pour ne pas trop se couvrir. en retard.

Jamais quand il faut conduire. Indépendamment des dernières lois sur la conduite en état d’ébriété, qui reposent sur le principe de la tolérance zéro, il est nécessaire de savoir que le vin, et l’alcool en général, peuvent affecter notre attention à la conduite et nos réflexions au volant. La barrière de la tranquillité d’esprit pour garder tous les réflexes prêts et efficaces est une teneur en alcool (c’est-à-dire la teneur en alcool dans le sang) de 0,5 gramme par litre , pas plus d’un verre de vin. Il ne faut pas oublier que même de petites quantités d’alcool peuvent avoir des conséquences importantes sur la capacité de conduire.

Diminution en été, augmentation en hiver. Pendant les mois d’été, surtout si vous êtes en vacances, il est normal que vous ayez plus de possibilités de boire. Tout d’abord, le vin. N’abandonnez pas ce plaisir, mais sachez que l’été est le moment où il est le plus susceptibles d’amener les unités d’alcool bien au-delà des seuils. Entre autres choses, la chaleur vous fait transpirer et vous rend agréable à boire, tandis qu’en hiver, par temps froid, un verre de vin rouge est un excellent moyen naturel de se réchauffer. Agréablement.

L’un des effets secondaires de la consommation de vin et d’alcool est la déshydratation. Sachez que les boissons alcoolisées, toutes sans exception, n’étancent pas la soif, mais au contraire déshydratent le corps. La raison scientifique est simple : l’alcool produit un bloc de l’hormone antidiurétique , responsable de notre diurèse. Donc : plus je bois de l’alcool, plus j’ai envie d’en boire. De plus, 7 grammes d’alcool prennent environ une heure pour être métabolisés par le foie : un verre de vin de 125 ml, qui contient 12 grammes d’alcool, engage notre corps pendant près de deux heures à les éliminer.

Buvez lentement. Et ne buvez pas l’estomac vide. En dehors de le plaisir de savourer, en profondeur, le goût d’un verre de vin et ses qualités, boire lentement présente un avantage important précisément pour l’absorption de l’alcool. Lentement, ce processus est favorisé et, par conséquent, l’action des enzymes oxydantes qui décomposent l’alcool et sécurisent ainsi notre santé.

COMMENT CHOISIR UN BON VIN

Tout d’abord, comme pour tous les autres produits alimentaires, pour choisir un excellent vin, il est essentiel de bien lire l’étiquette, de se concentrer sur les chaînes d’approvisionnement contrôlées et les marques de reconnaissance DOC et AOP et de s’appuyer sur les bons détaillants capables d’offrir une qualité du vin à un prix avantageux.

Ici, en particulier, où acheter du vin, même biologique, au rabais  :

Tannic : économisez jusqu’à 38 %

Vinatis : Réductions supérieures à 30 % sur des étiquettes endommagées

Carrefour : Réductions allant jusqu’à 60%

RECETTES À ACCOMPAGNER D’UN VERRE DE VIN :

  • Paella originale à la viande blanche et aux légumes. La recette avec un sachet de safran
  • Soupe de poisson : les meilleures recettes, avec du vin blanc, du piment et du gingembre. Ce qui change avec le poisson congelé
  • Pommes de terre au curcuma, la recette d’un délicieux plat d’accompagnement qui récupère les restes (photo)
  • Recettes avec restes de poulet : 5 plats savoureux à emporter à table sans gaspillage
  • Boulettes de viande au citron, la recette sans crème et avec un œuf entier

ARTICLES LIÉS